11 novembre 2022

La Première Guerre Mondiale dura du 28 juillet 1914 jusqu'au 11 novembre 1918.

bjr2Capture

11 NOVEMBRE/ 

LE  JOUR D'ARMISTICE

ar&&&&&

Il ne faut jamais oublier la guerre mondiale de 14-18

celle qui a été nommée la "grande guerre"!

C'est un devoir d'en parler à nos enfants, petits enfants

afin qu'eux aussi transmettent l'histoire aux jeunes....

&amim0

Les atrocités de cette guerre boucherie restent gravées dans nos cœurs!

Le déferlement de violence  déclenché est inimaginable....

&aarmistice3

 

 Ce 11 novembre , le souvenir de ces combats indescriptibles,

on me les a racontés,  ils me reviennent .....

La signature de l'armistice est enfin là!

la suspension des combats, de cessez-le-feu et de trêve .....

 11NOV5

C'est un jour  anniversaire  ...

et une énorme "commémoration de la victoire et de la paix",

Rendons  un hommage à tous les "Morts pour la France"

 

Le 11.11 : c'est aussi

un appel à la paix pour  tous les conflits anciens ou actuels,

qu'ils soient civils ou militaires.

20221108_111010

 Le village s'appelait jadis Montfaucon en Argonne., il fut détruit

les ruines

de l'ancienne église de Montfaucon

 Suite aux  bombardements meurtriers  qui eurent lieu dans cette région,

durant la Première Guerre Mondiale. (Verdun, l'Argonne et tous les zones situées en hauteurs de la Meuse...)

&aarmistice2

Lorsqu' on se promène à cet endroit , un pesant silence y règne,

comme si un malaise me prenait, mon cœur se serre

je ressens tellement la tristesse pour tous ces jeunes hommes qui ont donné leur vie pour notre liberté

sans oublier les femmes  courageuses qui ont aidé , soigné, travaillé....

Je ne peux m'empêcher de frissonner,

 et encore plus 

 désapprouver et lutter contre toute forme de violence!

 20221108_110424

20221108_110437

20221108_110512

20221108_110535

Quelques murs sont encore debout, témoins muets d'une véritable scène d'agressivité

En voyant ces murs lézardés, cassés,

c'est comme si toute vie s'en était allée à jamais.....

Quel déchaînement....c'est à pleurer....

 20221108_110559 20221108_110615

20221108_110645

20221108_110656

20221108_110718

20221108_110721

20221108_110723

20221108_110726

20221108_110745

20221108_110726

20221108_110745 20221108_110752

20221108_110755

20221108_110814

Cette fureur de l'Homme qui semble se déchainer en temps de guerre,

jusqu'à bombarder un lieu de paix est intolérable!

20221108_110843 20221108_110855

20221108_110911 20221108_110924

L'église en ruine, avec ses quelques murs criblés de balles et d'éclats d'obus

se dresse toujours sur la butte d'Argonne

Elle semble faire un pied de nez aux violences de la guerre

20221108_110508

Aujourd'hui,  le chant des oiseaux  arrive à rompre le silence des lieux

Eux qui sont  ivres de liberté, 

peu de monde vient les déranger.

L'endroit est beau et bien entretenu , c'est aussi un bel hommage pour nos combattants

20221108_110934

Ces ruines, fières de leur passé restent là, 

 dans ce paradis de verdure.....

où la nature a repris tous ses droits

&normandie 5

Posté par westieland-Beny à 07:50 - - Permalien [#]

10 novembre 2022

Des héros : il y en a eu en 14/18 mais aussi en39/45

 &abienvenue2

 On ne peut que  remercier nos soldats morts pour la patrie

Tous ces hommes et femmes qui se sont battus pour notre liberté

parfois mutilés à vie...

demain, c'est le jour de l'armistice en 1918 

je vous ai préparé un post spécial...

aujourd'hui, j'ai pensé vous parler d'un héro de la guerre nazie celle de 40.45

du souvenir à la mémoire

Le film " Résistance "

a été diffusé le 2 novembre, je l'ai regardé

ça se passe  pendant la seconde guerre 

 

très peu connaissent l' histoire de

 Marcel Mangel,

né le 22 mars 1923 à Strasbourg et mort le 22 septembre 2007 à Cahors,

Il était un acteur et artiste de pantomime né dans une famille juive 

À 16 ans, Marcel a changé son nom de famille en Marceau pour éviter d'être identifié comme juif. 

L' artiste français de renom qui avait eu une renommée mondiale avec son personnage "Bip"

Il a 15 ans quand la Seconde guerre mondiale éclate., les Alsaciens sont repliés vers la Dordogne.

L'artiste pantomime  a sauvé des centaines d'enfants de l'occupation nazie 

&amimi1

Marceau a été distingué dans le monde entier pour l'une de ses meilleures performances :

risquer sa vie pour en sauver d'autres.

 

Membre du mouvement de résistance qui a lutté contre l'occupation nazie de la France,

 

il s'est déguisé en directeur scout et a évacué un orphelinat juif. 

Il a d'abord convaincu les enfants de l'est de la France qu'ils partaient en randonnée dans les Alpes,

puis les a conduits en Suisse pour éviter d'être arrêtés par les Allemands

&amim2

Il n'a pas seulement utilisé le mimétisme pour calmer les orphelins

alors qu'ils traversaient la frontière ,

il a également effectué un tour de passe-passe,

changeant l'âge sur les cartes d'identité de dizaines de jeunes Français Juifs

 Il voulait les faire paraître trop jeunes pour les camps de travail

ou pour travailler dans les usines allemandes pour l'armée.

 

Le grand mime

LUI qui a sauvé des enfants juifs pendant l'Holocauste

a construit une carrière sur ce silence jusqu'à sa mort en 2007

Pour Yom Kippour, rendons hommage au Mime Marcel Marceau

&amim3

MARCEL MARCEAU 

 utilisait  ses talents de pantomime pour faire taire les enfants pendant les moments les plus dangereux.

Ainsi, pour ne pas se faire repérer,

il leur a enseigné la technique dite "du silence",

et les rassure quand ils ont peur avec le mime et l'humour.

Marcel Marceau parviendra de cette façon à les amener jusqu'à la frontière suisse

où des passeurs prennent le relais.

 

 

Marceau  a développé professionnellement ce qu'il appelle

"l'art du silence"

à travers le monde pendant plus de 60 ans.

&amim4

Souvenez-vous de cette citation du Mime Marceau


"Avant de dire quelque chose,

il faut s'assurer que le silence ne soit pas plus important ".

 

&aabientot1

 

Posté par westieland-Beny à 07:50 - - Permalien [#]
11 mai 2022

Sur les traces des héros de guerre.... et d'Alain Fournier

&aukraine1

 

Émouvante forêt, 


C'est un funèbre charnier,

hanté par les fantômes de la Grande 14/18

Elle fut cruelle....

tranchée de calonne0

La météo est superbe, on a décidé d'aller en balade

c'est ainsi qu'on s'est retrouvé sur ce lieu de mémoire

20220507_104549

à travers ces images ,

je souhaite transmettre la mémoire

 rendre hommage à tous ces combattants de la Grande Guerre,

quel que soit le côté pour lequel ils se sont battus.

20220507_113607

le nom " tranchée" pourrait faire croire à un souvenir de guerre ,

ce n'est pas ça du tout, C'est une route ....

 Mr Calonne (ministre )  l'a fait construire en 1787

pour se rendre au château d'Hannonville"  (détruit aujourd'hui)

Pendant la Grande Guerre,

Dans cette forêt le long de cette route , les Allemands avaient installés des abris avec munitions etc.

ils en occupaient toute une partie....la bataille était terrible...

20220507_104619

20220507_105657

 

C'est là qu'Alain Fournier perdit la vie...

20220507_105636

Monument dédié à la mémoire d 'Alain-Fournier,

- écrivain mort le 22 septembre 1914 avec ses compagnons du 288ème R.I.,

enterrés dans une fosse retrouvée en 1991.

20220507_105621

C'est en 1914, en septembre, qu'Alain-Fournier,

lieutenant, est tué au front de la Grande Guerre.

Un an auparavant, en 1913 Henri Fournier,

sous le nom d'auteur d'Alain-Fournier, publiait un roman intitulé

 Le Grand Meaulnes.

20220507_105002

 

20220507_105006

20220507_105106

 

20220507_105226

Abri allemand

 20220507_105228 20220507_105250

20220507_105447

 

20220507_105446

 

En s'enfonçant dans la forêt, on a pu se recueillir  ...

se souvenir de ces jeunes hommes .....

20220507_105646

 

20220507_105744

20220507_105714

20220507_105718

20220507_105725

20220507_105740

Un monument symbolisant un flamme blanche veille sur ce lieu

 avec  les formes du livre et du képi d'officier de l'écrivain mort au combat.

20220507_105951

20220507_105758

20220507_105815

20220507_105828

 

20220507_110314

 

Le site est matérialisé par une verrière

sous laquelle sont inscrits les noms des soldats qui avaient été enterrés là.

20220507_110021 20220507_110058

 20220507_110043

20220507_110125

Avant la découverte de la fosse en 1991,

une croix était érigée au croisement de la Tranchée de Calonne et de la route menant à Vaux-les-Palameix.

20220507_111317

Elle rappelait que c'est dans ce secteur qu'est mort Alain-Fournier le 22 septembre 1914

avec d'autres hommes du 288ème Régiment d'Infanterie 

20220507_111209

20220507_111108

20220507_111112 20220507_111141

20220507_111153 20220507_111231

 

 

20220507_113442

 à deux pas de là, un ancien cimetière allemand, 

Les corps ont  été transférés dans les cimetières de Troyon (Vaux-les-Palameix) et de Viéville sous les Côtes.

20220507_105605

 

Toutes les guerres laissent ...  larmes.....et désolation

a bientot2

Posté par westieland-Beny à 07:54 - - Permalien [#]
29 mars 2022

*** ♥ ♥ Un arrêt en Argonne ..... pour le souvenir ♥ ♥ ***

uk03  balade

une plongée dans l'histoire

Si maintenant, c'est un lieu de promenade, de découverte

Un endroit paisible...

ce n'était pas le cas pendant la Grande Guerre

Montfaucon a été un village martyr!

montfaucon

 

Située au pied des vestiges du village détruit de Montfaucon en Argonne,

une tour de granit de 58 mètres 

Elle commémore la victoire de la première armée américaine.

 Le village de Montfaucon était le point culminant de la région 

l'un des principaux observatoires allemands

Les ruines de la collégiale Saint-Germain, 

 

Vers 620,  Les moines construisent  une église grandiose.

il n'en reste que des murs tout cassés, une destruction quasi totale

20220328_105710

20220328_105443

20220328_105446

20220328_105538

20220328_105543

 

Dès 1914, les Allemands s’installent sur la butte.

L'offensive Meuse-Argonne fut la dernière attaque de la Première Guerre Mondiale

Un bombardement l’endommage en septembre 1914. 

Elle ne sera jamais reconstruite

20220328_105838

20220328_105752

20220328_105758

20220328_105812

20220328_105819

Aujourd’hui, il ne reste que les ruines que l’on découvre derrière le monument américain. 

La vue du dessus est vraiment très belle,

on comprend pourquoi ce site était un lieu stratégique tant on y domine les environs.

20220328_110025

20220328_105851

20220328_105931

20220328_110008

20220328_110100

 

montfaucon1

La tour offre  un regard plongeant sur les ruines de l'église située à proximité.

uk05 a bientot

Posté par westieland-Beny à 17:41 - - Permalien [#]
11 novembre 2021

devoir de mémoire

&aarmistice

 La France commémore le 11 novembre,

date de la signature de l’armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale, en 1918.

&achanso, des partisans 0 

Rendre hommage aux soldats morts au combat,

c'est vraiment un devoir

20211016_162900

Le 11 novembre est  un jour  férié qui commémore la victoire et la paix après des années de guerre

20211016_162928

La fleur du bleuet est le symbole, de cette guerre

car elle rappelait la couleur bleue de l’uniforme neuf des jeunes recrues,

ils étaient surnommées « bleuets »

20211024_162037

20211016_155407

 connaissez-vous 

Le bois des Caures,

c'est à deux pas de Verdun

 

             le 21 février 1916, 

 

             l’enfer se déchaîne…

20211024_162032 20211024_162814

20211024_162100

20211024_162104

20211024_162140

20211024_162239

20211024_163141

20211024_163054 20211024_163127

20211024_163131 20211024_163136

 &abois5

 &abois6

&abois1

&abois2

&abois3

&abois4

 via source  ==> cette lettre écrite le 22.08.1915

 

Lettre du lieutenant-colonel Driant à l’attention du président de la Chambre des députés Paul Deschanel,

Dans ce pli, Emile Driant exprime ses craintes quant à une attaque possible du secteur de Verdun par les Allemands.

Il juge les défenses françaises catastrophiques dans le secteur du bois des Caures où il commande les 56ème et 59ème Bataillons de Chasseurs à Pied.

 

« Mon cher Président,

Je voulais écrire à M. Millerand ou au Président de la Commission de l’Armée ce qui suit. Je me permets de m’adresser à vous, parce que je crains que ma lettre, si l’attention n’est pas attirée sur elle, n’aille grossir le monceau de suggestions qu’on envoie au généralissime pour s’en débarrasser.

La vague allemande va refluer : les Russes vont être hors de cause pour six mois. Nous pensons ici que le coup de bélier sera donné sur la ligne Verdun-Nancy. Quel effet moral produirait la prise d’une de ces villes ou des deux à la fois ! Or, s’ils y mettent le prix, et ils ont prouvé qu’ils savaient sacrifier cinquante mille hommes pour emporter une place, ils peuvent passer.

Peut-être n’iront-ils pas bien loin ensuite, mais ne faut-il pas tout faire pour éviter que le trou se creuse ? […] Si on ne le fait pas, nous ne serons pas prêts quand la vague refluera. […] Si par la voie hiérarchique on répond que je me trompe, que tout est prêt, que tout va bien, on se trompe, on ne sait pas. Pendant que nous avons un répit de quelques semaines, il faut à tout prix combler les lacunes dans le détail desquelles je n’entre pas. […]

Notre Général de division est un homme de premier ordre, essayant de tout prévoir, toujours sur pied, mais il y a une chose à laquelle il ne peut rien : le manque de bras. Et c’est là-dessus que je vous demande d’appeler l’attention du Ministre. Si notre première ligne est emportée par une attaque massive, notre deuxième ligne est insuffisante et nous n’arriverons pas à la constituer : manque de travailleur et j’ajoute : manque de fils de fer barbelés.

Il y a à l’intérieur des corps entiers inoccupés, se morfondant dans l’oisiveté et dans une série d’exercices surannés. Qu’on nous en envoie avec des outils, et du fil de fer qui nous manque dans notre place et qu’on nous promet pour le 10 septembre seulement.

Si on ne le fait pas, nous ne serons pas prêts quand la vague refluera. Ce n’est pas bien entendu le commandant d’un petit secteur des Hauts de Meuse qui vous écrit. C’est votre collègue qui ne veut pas prendre part à aucune discussion parlementaire, mais qui, depuis dix mois sur ce front et le connaissant bien, croit de son devoir de pousser un cri d’alarme.

C’est à la sympathie que vous m’avez marquée que je m’adresse, afin d’être sûr d’être entendu.

Si par la voie hiérarchique, on répond que je me trompe, que tout est prêt, que tout va bien, on se trompe, on ne sait pas.

Pendant que nous avons un répit de quelques semaines il faut à tout prix combler les lacunes dans le détail desquelles je n’entre pas.

Je me résume : des bras, des outils (y compris des outils de mineur), du fil de fer barbelé…

Lieutenant-colonel Emile Cyprien Driant »

&abois7

Hommage à tous ces hommes qui se sont sacrifiés pour notre liberté

&beny rose

Posté par westieland-Beny à 11:34 - - Permalien [#]

25 octobre 2021

ça tombe comme à Gravelotte.....

&abjr000

 

Gravelotte

&agrav0

&agrav4

 Un petit village mosellan à proximité de Metz

Il ressemble aux autres ....

pourtant il a une histoire , et quelle histoire!!

je développe  .......==>

 détruit et reconstruit  deux fois ;

 au 14ème siècle et  pendant la Seconde Guerre mondiale.

&agrav1

 &agrav2

 

 pourquoi se battaient-ils ?

ont-ils eu seulement une réponse ?

 

&agrav3

 Du 16 au 18 août 1870, sur une distance de quelques kilomètres, plus de 30 000 hommes,

Prussiens et Français, ont été tués, blessés ou portés disparus

&agrav7

  Sur ce champ de bataille les villages de Gravelotte, Rezonville, Saint-Privat et Rozérieulles, (aux portes de Metz).

c'est là que  la défaite de la France s'est imposée

d'où l’annexion de l’Alsace et de la Moselle à la Prusse, jusqu’en 1918.

&agrav8

     « La bataille la plus meurtrière du XIXe siècle »

&agrav6

actuellement, un musée est à visiter

il s'agit du  Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion.  

on s'y est  arrêté en allant sur Metz

quelle bonne idée !! c'est super intéressant

&agrav5

&agrav9

 l'expression :" ça tombe comme à Gravelotte....." est venue de cette bataille meurtrière

un rappel  aux journées du 16 au 18 août 1870 lors d'une bataille entre la France et la Prusse

&agrav10

&abeny automne

Posté par westieland-Beny à 07:54 - - Permalien [#]
11 août 2021

&abjr

on s'arrête à Compiègne en Oise dep 60

 souvent appelée la Cité Impériale ,

si on  se souvient de son passé  lié au  Second Empire 

&acompiegne4 &acompiegne3

ce n'est pas la ville que l'on va visiter aujourd'hui

mais bien entendu 

La Forêt de Compiègne 

elle a été  un des terrains de chasse favoris des rois de France des Mérovingiens au Second Empire

c'est là ,dans son cœur, qu'on va découvrir

LA CLAIRIERE

DE L'ARMISTICE

elle a accueilli les trains des chefs d'États-majors alliés et allemands lors de l'Armistice du 11 novembre 1918.

 &acompiegne

c'est impressionnant....

20210618_125329

20210618_125146

20210618_125227

20210618_125248

20210618_125601

 

&acompiegne1

 Le wagon du Maréchal Foch, aménagé en bureau, a été le lieu des négociations.et des signatures

20210618_125426

20210618_125446

20210618_125510

20210618_125541

20210618_125844

20210618_125630

20210618_125712

20210618_125824

20210618_125212

&acompiegne2

le musée 

20210618_125834

20210618_131616 20210618_125928

20210618_125859

20210618_125947

&acompiegne6

20210618_132542

5heures 15: le 11novembre 1918 ==> signature de l'armistice

à 11h00, le " cessez-le-feu " sonne sur tout le front mettant fin à plus de quatre années de guerre.

20210618_131637

20210618_131811

Le Musée de l’Armistice a été construit

20210618_131948 20210618_132013

20210618_132610

20210618_132546

20210618_132558

20210618_132601

20210618_132604

avec des photos d'époque

Les passionnés d'Histoire et des deux Guerres mondiales ont le souvenir de la clairière située dans la forêt de Compiègne,

non loin de la gare de Rethondes,

c'est là, que furent signées les deux armistices du 11 novembre 1918, qui vit la défaite de l'ALLEMAGNE et de ses alliés

contre la France, l'Angleterre, l'Italie et les Etats Unis,

et celle du 22 juin 1940, où Hitler humilia la France en lui faisant signer l'armistice à l'endroit

 où 32 ans auparavant l'Allemagne avait reconnu sa défaite

20210618_130032

ce site historique fut reconstitué pour en célébrer la mémoire

&acamp5

Posté par westieland-Beny à 07:46 - - Permalien [#]
16 juillet 2021

 &&06&bjr14

 

la Côte 304

sous le ciel de Meuse , les traces d'un passé cruel, est vraiment inoubliable

la tragédie vécue par de jeunes hommes me bouleverse, 

ce sont des sites de recueillement

20210711_151251 20210711_152250

 le but de la randonnée du jour sera

une  promenade intéressante et émouvante, sur un endroit si dramatique, troublant même

20210711_152407

20210711_152342

20210711_152338

20210711_152503 20210711_152417

notre objectif  depuis notre retraite est celui de la découverte de villages et tous les endroits riches d'histoire 

ceux qui sont en Meuse (dép. 55) dans toute la région de Verdun et du Nord -Meusiens

20210711_152257

20210711_152619

 20210711_152622

 20210711_152643

20210711_152452 20210711_152458

20210711_152511

20210711_152551

des balades qui nous emmènent dans des lieux touchants et tragiques 

malgré toute la beauté de paysages

ces sites  nous invitent au recueillement envers tous ces hommes français et allemands

oui, chaque pays a perdu des milliers et des milliers de soldats morts au combat

quelle bêtise la guerre! 

20210711_152750 20210711_152646

20210711_152704

20210711_152710 20210711_152726

nous irons aujourd'hui sur la CÔTE 3O4

Suite aux nombreux bombardements allemands;

Plus de 600 pièces d'artilleries allemandes de gros calibre transforment la colline en un véritable enfer de feu

une  avalanche de projectiles ;

 20210711_152849

20210711_152757

20210711_152802 20210711_152805

Des colonnes de fumée forment  un rideau tellement épais que le soleil ne le traverse pas.

hautes de 800 m, c'est  un brouillard opaque qui empêche de voir devant soi.

ces bombardements  se prolongent toute la nuit avec la même intensité.

20210711_152808

 

voici des extraits du récit : les faits sont véridiques

"Depuis le 8 avril, les Allemands avaient réalisé un gros effort pour tenter de percer en direction de la côte 304 et du Mort-Homme.

 Le gain de terrain a été important mais la résistance française a été acharné.

la date du 1er mai, au prix de pertes humaines colossales,

les Français peuvent enfin dire que le front du 8 avril est rétabli.

Cependant, une nouvelle pression allemande sur la côte 304 est imminente..." (via)

20210711_153110 20210711_153113

20210711_153122

 

un petit "click" sur les photos , pour les agrandir  afin de pouvoir lire les panneaux

 

 

20210711_155543

20210711_155238 20210711_155300

20210711_155326 20210711_155348

A la fin mois de mai, sur la rive gauche, l'ennemi a pris le Mort-Homme mais ne parvient pas à poursuivre.

Il a débordé la cote 304 par l'ouest et s'est accroché à ses pentes nord

.20210711_155016

Des positions allemandes qu'ils tiennent ,

(mis à part des gains et des pertes de terrain suite aux combats)

sont les positions les plus avancées qu'ils ont conquis sur la rive gauche.

mais ils n'iront  jamais plus loin et cette ligne restera inchangée durant les mois à venir. (via)

 20210711_154023

de plus la météo s'en est mêlée: une période de pluie qui durera 12 jours.

Les soldats sont trempées et pataugent dans la boue jusqu’aux genoux.

Après cet épisode pluvieux, plusieurs contre-attaques françaises repoussent les Allemands au-delà des collines du Mort-Homme.

 voilà pour l'histoire ! il faut penser à tous ces jeunes gens qui se sont battus , y ont laissé leur vie

penser aussi à tous les civils des villages détruits et tués par l'ennemi

La région est une source de souvenirs tout en restant un magnifique lieu de villégiature

&bjr14&benyrouge

 

Posté par westieland-Beny à 07:54 - - Permalien [#]
29 juin 2021

Normandie- Débarquement américain en 1944

&normandie1

          John Steele,

 

          le parachutiste du clocher de Sainte Mère-Eglise

20210622_163326

D-DAY 1944

&normandie4

20210620_105426

 

Aller en Normandie, un  passage est obligé par Ste-Mère Eglise 

&normandie2

&normandie3

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944,

John Steele atterrit sur Sainte Mère Eglise et reste accroché malgré lui au clocher de l’église.

John est libéré de son harnais par les soldats allemands en poste dans le clocher.

Fait prisonnier, John Steele s’échappe et rejoint ses camarades.

John Steele participa ensuite à la libération des Pays-Bas, à la bataille des Ardennes,

et arriva dans la zone de Francfort (Allemagne) pour terminer la Seconde Guerre Mondiale.

20210622_163342

20210621_164215

20210622_163333

 Il fut ensuite réassigné à la 17e division aéroportée et prit le bateau à Marseille pour rentrer aux Etats-Unis

Ceci ,afin de retrouver une « vie normale », en septembre 1945.

John revint plusieurs fois à Sainte-Mère-Eglise,

lors de commémorations du Débarquement allié de 1944. 

Il est mort d’un cancer de la gorge en 1969, à l’âge de 57 ans, dans sa petite ville de Caroline du Nord

John souhaitait’être enterré en Normandie

un voeu qui malheureusement ne fut pas réalisé

20210620_104905

20210620_105100 20210620_105153

.John Steele (1912-1969) demeurera à jamais le sauveur -

resté accroché au toit de Notre-Dame-de-l’Assomption

c'était le soir de l’offensive décisive..........

20210620_105156

 plus de 200000 visiteurs viennent chaque année dans ce village devenu le symbole de la France libérée,

c’est grâce à John Steele

Une auberge locale porte son nom, le (très beau) musée lui rend hommage,

des cartes postales , tant de babioles  continueront à célébrer très longtemps sa mémoire.

 le mannequin pendu à flanc d’église est peut-être  plus photographié qu' Utah Beach.

 

je ne peux que glâner des idées -source pour rédiger ce texte !

 vous raconter la vraie histoire de John STEELE est un honneur

&normandie 5

Posté par westieland-Beny à 07:54 - - Permalien [#]
11 novembre 2020

ils se sont battus , sacrifiés pour qu'un jour on puisse vivre en paix

ar&&&&

 ne pas oublier, c'est leur dire merci!

ar&&&&&&

&1223ar&&&&&

Posté par westieland-Beny à 10:07 - - Permalien [#]