23 mai 2021

&printemps

 d'abord je vous offre quelques roses en vous souhaitant un bon week-end de Pentcôte

20210517_125042

20210517_125016

20210517_125021

 

on continue avec de la poésie 

Victor Hugo

on le connaît en tant que romancier 

&0&

""Il est un des plus grands poètes, écrivains et dramaturges du XIXème siècle.

A 19 ans, Victor Hugo écrit et publie ses premiers poèmes, Odes.

" remarqué par le roi Louis  XVIII  qui lui verse une pension."

Il se consacre régulièrement à la poésie au court de carrière."" (source)

c'est un bonheur de les lire, 

 &&0

c'est dimanche ....alors rêvons ....

cette belle plume va nous emmener dans un monde de beauté et de douceur

victor-hugo

 Printemps

 

 L'herbe éclate en pâquerettes ;

Les parfums, qu'on croit muets,

Content les peines secrètes

Des liserons aux bleuets


Les petites ailes blanches

Sur les eaux et les sillons

S'abattent en avalanches ;

Il neige des papillons.


Et sur la mer, qui reflète

L'aube au sourire d'émail,

La bruyère violette

Met au vieux mont un camail.

 

Victor Hugo

&&02

&vh

 Printemps

 

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !


Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,


Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !


Les peupliers, au bord des fleuves endormis,


Se courbent mollement comme de grandes palmes ;


L'oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;


Il semble que tout rit, et que les arbres verts


Sont joyeux d'être ensemble et se disent des vers.


Le jour naît couronné d'une aube fraîche et tendre ;


Le soir est plein d'amour ; la nuit, on croit entendre,


A travers l'ombre immense et sous le ciel béni,


Quelque chose d'heureux chanter dans l'infini.

 

Victor Hugo

&&01

&0&&

Printemps


C'est la jeunesse et le matin.

Vois donc, ô ma belle farouche,


Partout des perles : dans le thym

,
Dans les roses, et dans ta bouche.

 

L'infini n'a rien d'effrayant ;


L'azur sourit à la chaumière


Et la terre est heureuse, ayant


Confiance dans la lumière.

 

Quand le soir vient, le soir profond,


Les fleurs se ferment sous les branches ;


Ces petites âmes s'en vont


Au fond de leurs alcôves blanches.

 

 

Elles s'endorment, et la nuit


A beau tomber noire et glacée,


Tout ce monde des fleurs qui luit


Et qui ne vit que de rosée,

 

L'oeillet, le jasmin, le genêt,


Le trèfle incarnat qu'avril dore,


Est tranquille, car il connaît


L'exactitude de l'aurore.   

 Victor Hugo

&&03

&0p

En espérant que vous passiez un bon dimanche!  avec le charme des  poésies de Victor Hugo  .....

&bjr0!!

Posté par westieland-Beny à 07:38 - - Permalien [#]