&a&b

 adic

 Avec une météo printanière et le soleil aidant,

l'envie de se défouler dans les extérieurs me reprend

il est inhabituel d'avoir des températures si hautes en février

alors en profiter  n'est pas interdit

&jardin

Puisqu'on est de "joyeux retraités" , on a du temps pour se divertir

la décision est prise:           on va créer

un espace extérieur nourricier

&j3

&j00

 

Pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable?

&j0

&j1

&j2

 Le défi écologique et la crise sanitaire resserrent

ma conviction écolo et du bon dans l'assiette,

c'est un moyen de vivre mieux

 tout en respectant la planète, on va explorer les possibilités que nous offre notre bout de terrain!

bien sûr , et c'est évident que l'esthétique sera prioritaire ;

au goût du jour et de la saison! 

puisque avoir quelques aromates , des radis, des tomates...ne gâcheront en rien la déco prévue pour l'extérieur

bien au contraire ce sera un plus!

chez nous ce n'est pas bien grand 

mais quelques légumes bien placés pourront remplacer les plants à fleurs

tout en restant très joli!

&j8

 

le jardinage vertical peut être une solution 

&j4

&j5

&j7

si on a  la chance d’en avoir un jardin c'est bien utile de mieux l’exploiter, 

alors , je suis allée glânée des idées et des images 

dîtes moi ce que vous en pensez!! 

avoir un espace extérieur, ce n'est que du bonheur

basta au béton, enfin, on accueille le naturel,

il sera bien discipliné quand même! 

loin de moi de posséder "un jardin de curé"

c’est l’occasion d’en faire aussi une pièce supplémentaire pour les beaux jours,

 &j14

La crise sanitaire a accéléré la prise de conscience environnementale dans tous les domaines,

y compris au jardin.

il est temps de se rendre compte 

==> du nombre de produits et matériaux qui traversent le monde avant d’atterrir entre nos mains,

 donc des abus liés à leur empreinte carbone.

de ce fait,  on est de plus en plus  nombreux à réclamer des matériaux locaux

les jardins d’aujourd’hui ne se doivent plus d’être seulement esthétiques, mais utiles.

il est temps de consommer mieux et en circuits plus courts.

&j10

Dans ce contexte écoresponsable, le choix des végétaux.moins gourmands en eau,  est tout aussi important

&j6

fini l'arrosage sans fin des pelouses!

les remplacer par  des plantes tapissantes, comme les helxine, dichondrazoysia ou lippia

&j15

pour ce qui  couleur en extérieur, les terracotta, roses poudrés ou encore le vert sapin,

tant aimés dans les intérieurs, arrivent aussi dehors

aujlird'hui le jardin se veut plus  naturel ,

ce ne sont  plus des espaces épurés et minimalistes. 

&j9

&j11

&j12

le secret de ce jardin   .... 

 toutes les plantes qu'il contient peuvent être placées soit dans notre assiette , soit dans un vase.

GIF COEURMERCI&bonjour3