&ain2

 intempéries à répétition

 

 Avec le redoux , la fonte de la neige contribue à augmenter le débit du cours d'eau.

20210205_111739

20210205_111559

20210205_111612

les zones inondées ne cessent de s’étendre  dans la vallée de la Meuse

 la pluie ne s'est pas arrêtée de tomber.

20210205_111742

 

20210205_111724

Pendant le moment de promenade nous suivons du regard le fil du courant

il est vraiment très fort

20210205_111721

20210205_111544

 

20210205_111542

La vallée, dont les prairies et les champs occupent toute la largeur, était remplie par les eaux

20210205_111650

20210205_111554

elle s’étale en nappe, se plie parfois en ondulations, ou suivant l'endroit, en vague, pour dévaler très vite 

20210205_111532

 

20210205_111622

les arbres trempent, baignent dans l’eau salie de boue

20210205_111604

le débit de l'eau change sans cesse,  formant des cascatelles

oui , on penserait que la Meuse a doublé la vitesse de son courant,

elle remplit son lit jusqu’aux bords

puis dépasse les berges pour se déverser dans les champs en culture.

20210205_111539

Devant nous, coule le fleuve rapide : bien différent de celui qui babille et murmure,

tout en coulant vers la Belgique  il sera sans fracas, presque sans bruit, 

20210205_111521

 

20210205_111231

Heureusement ces crues soudaines ne vont pas durer 

20210205_111727

20210204_173427

 

20210204_173437 20210204_173432

 La fureur des pluies se calment , laissant place à un ciel plus clément

emo10emo7