bjr011

"TEMPS" D’ABSENCE,

avec

"TEMPS" DE PRÉSENCE

edw homma111

j'ai l’impression de raconter encore et encore une page de ma vie

une page impossible à tourner

même si je laisse croire que tout va bien, il est vrai qu'au fond de mon coeur, je suis brisée

j'essaie de reprendre le dessus, rire et sourire avec nos patients dans le cabinet médical

mais dés que je me retrouve seule, alors, je me laisse aller! je pleure

 c'est un talent , de ne pas montrer ses émotions

de toute façon , rien ne pourra me rendre ma fille....

 edw homma2 edwhomma11

 ce qui me prendra du temps c'est d'accepter ,

de vivre avec la douleur de cette absence éternelle

 comprendre l'injustice du départ de ma fille,  d'un être cher,

sans même avoir pu lui dire au revoir

1a

 accepter que je ne verrai jamais plus son sourire, 

les moments de complicité partagés, son rire qui résonne

partager ses moments joyeux , parfois aussi difficiles ....

 les souvenirs de son enfance si présents encore vont devenir comme une légende

un merveilleux conte...

nos moments , rien qu'à nous

avant toute l'horreur de la séparation

edwhomma11

je voudrais dompter cette injustice,

je ne pourrai qu'apprivoiser ma douleur et vivre avec nos souvenirs

edwhomma12

Mépriser le MAL satanique qui nous a séparées

dédaigner le MAL autiste qui s'est emparé de son corps, de son esprit, de son âme

oublier le Mal vicieux, opportuniste, hypocrite,

celui qui lui laissait croire à un répit mais revenait plus agressif que jamais

il me faut  avancer  ..... vers une lumière si faible encore

m'inquiéter du temps qu'il faudra pour guérir cette blesssure , n'est pas prévu

juste vivre mon chagrin avec le rejet de tout ce qui est me semble des artifices,

accepter l'inacceptable....

02edw homma4

écouter le silence en moi! , refusant d’apprécier cette paix intérieure, 

mais seulement me demander

si je suis  bien toujours en train d'avancer sur le bon chemin 

 edw homma13

 

un grand  merci à vous qui m'avez transmis des messages pour me soutenir

votre gentillesse n'a pas de prix :

dans ces moments de grand chagrin 

pouvoir se dire que vous mes lecteurs et lectrices ,

vous me tendez la main, que vous vous associez à mon desespoir,

ça adoucit un peu ma peine

je me dis que juste pour vous , et grâce à vous

je continuerai à rédiger mon blog

toujours dans le même esprit, 

merci, merci!!

avec toute ma sympathie Beny