&05

 GIF8

 

 

Lettre au covid-19

(recommandée, sans A.R.)

 

Mon (très) cher coronavirus,

Bien que nous ayons initié, toi et moi, une relation très intime depuis déjà de nombreuses semaines,

j'hésite encore à t'appeler par ton pseudo.

Covid-19 !

C'est franchement ringard.

Tu aurais pu trouver plus original et plus en relation avec tes coupables activités:

Exterminator, Fouteur de merde, Destructor, Out of liberty,

ou bien encore Hadès (dieu de la mort), ou  Flingueur de vie, et j'en passe...

Comme je n'envisage pas le moins du monde que cette liaison perdure,

je souhaite, pendant qu'il est encore temps, te faire part de mes sentiments à ton égard.

Tu nous a délibérément choisi,

nous, les humains et sans discernement, comme partenaires de ton jeu morbide.

En affligeante lâcheté, tu es même allé jusqu'à privilégier les plus faibles ou les plus héroïques.

Honte à toi !

Peut être, en fait et à bien réfléchir,

as-tu simplement suivi l'exemple que nous avons trop souvent donné.

Si tel est le cas, tu as indiscutablement bien réussi ton coup.

Il restera à l'humanité, lorsque nous aurons eu ta peau,

à prendre humblement conscience de nos grandes faiblesses,

de nos graves lacunes et de nos indiscutables erreurs.

 Pour l'instant, tu mènes le bal.

Profites-en, ça va pas durer.

Je n'irais pas jusqu'à te remercier,

mais il faut quand même que tu saches qu'en bouleversant notre idéal et détruisant des vies,

tu n'as fait que révéler et renforcer notre intime conviction.

Celle qui nous mènera, très bientôt,

vers un monde meilleur, responsable, solidaire, respectueux,

et où la liberté des hommes s'arrêtera au pied de l'arbre qui nous protège

et au bord du ruisseau qui qui nous fait vivre.

 Je te hais.

 source :  Jean-Luc, Décines-Charpieu

&0