17 janvier 2015

passionnément...GreeN SpaCe

 

 vivre paisiblement 

 

 étudions nos espaces

                 aménageons  les pour notre plaisir...

 

 

 nos propres inspirations vont apparaître 

                                 pour créer un nouvel environnement  

 

ici , un concept très interressant ; avec des

                                   plantes méditerranéennes; des fougères

  çà je prends  

                         un choix  pour mes extérieurs 

 

Le parasol : un outil indispensable pour rester à l’ombre !

 

 l’art de sublimer la nature

 

 la capacité de transformer un paysage est un travail passionnant

Le métier de paysagiste, l’art de sublimer la nature 

il ne faut pas hésiter à faire appel à eux

                                pour la réussite de nos extérieurs

  ce sera un délice ! un régal pour les yeux !!

 Des connaissances précises sur la plantation ;

l’entretien de différents éléments doivent être maîtrisés de façon à choisir des plantes

ou des fleurs où les multiples caractéristiques vont apporter un effet particulier.

 Afficher l'image d'origine

 bien choisir son mobilier de terrasse

Avoir une terrasse, c’est le comble du bonheur

pour moi qui adore me prélasser au soleil mais.... sous un parasol..

un élément indispensable qui meuble et embellit l'espace

                    Cette sensation d’harmonie ....

 

la nature se trouve redessinée, mise en valeur par un travail bien fait, 

 la façon de s’approprier ...........l’endroit est unique

 

aménagement de jardins, mise en scène de vos espaces extérieurs.

Résultat de recherche d'images pour "amenagement jardin pinterest"

                   Image associée  Image associée

Posté par westieland-Beny à 22:18 - - Permalien [#]

passionnement...J FeRRaT

 

 

Si on m'avait dit il y a 10 ans que j'écouterais

 et   analyserais les chansons de

           Jean Ferrat ,

j'aurais dit NON ! !  ça va 5 minutes là ! ! !

 et pourtant aujourd'hui  je me passionne de sa poésie

Des paroles tellement justes en ces temps de violence insensée,

et le  rejet de Ma France à moi, me rend tellement triste

C'est vrai qu'étant  BELGE::  venir en France a été  un plus ( vu mon mariage)

m'offrant depuis  des années de bonheur

en 1981 , venir habiter ce pays était un honneur  

y vivre  acceptée , la plus belle récompense qu'on peut offrir à une personne "étrangère"

Depuis mon arrivée, je suis devenue Française même en gardant l'amour pour mon pays natal 

mais n'est -on pas Européen ?  SI Si !!

Si comme moi, vous appréciez les mots , ceux qui  ont tellement de sens...avec de vraies valeurs . . .

lisez ce texte  c'estune merveille!

 

                          MA FRANCE  

 E  

 


De plaines en forêts de vallons en collines
Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
De ce que j'ai vécu à ce que j'imagine
Je n'en finirais pas d'écrire ta chanson, ma France

Au grand soleil d'été qui courbe la Provence
Des genêts de Bretagne aux bruyères d'Ardèche
Quelque chose dans l'air a cette transparence
Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche, ma France

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et don't vous usurpez aujourd'hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre, ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle don't monsieur Thiers a dit qu'on la fusille, ma France

Picasso tient le monde au bout de sa palette
Des lèvres d'Éluard s'envolent des colombes
Ils n'en finissent pas tes artistes prophètes
De dire qu'il est temps que le malheur succombe, ma France

Leurs voix se multiplient à n'en plus faire qu'une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l'histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs, ma France

Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
Pour la lutte obstinée de ce temps quotidien
Du journal que l'on vend le matin d'un dimanche
A l'affiche qu'on colle au mur du lendemain, ma France

Qu'elle monte des mines descende des collines
Celle qui chante en moi la belle la rebelle
Elle tient l'avenir, serré dans ses mains fines
Celle de trente-six à soixante-huit chandelles, ma France.
 
merci Jean Ferrat  pour la justesse de vos mots, de vos pensées . . .

Posté par westieland-Beny à 16:11 - - Permalien [#]